Deux outils pour créer consciemment

J’ai vraiment pris conscience récemment à quel point l’approche holistique de l’aromathérapie, qui a été ma porte d’entrée dans le monde de l’évolution personnelle et collective, continue chaque jour de m’enseigner l’importance de vivre sa vie en conscience. 

En effet, une approche holistique prend en compte toutes les facettes de l’être complexe que nous sommes : physique, émotionnel, mental, énergétique… Et quand nous nous efforçons de donner une voix à toutes ces parties de nous, nous sommes naturellement amenées à apprendre à nous connaître plus en profondeur. Et plus nous nous reconnectons à celle que nous sommes vraiment, au niveau de notre âme, plus nous nous donnons l’autorisation de l’incarner, de le VIVRE dans notre vie de tous les jours.

Et, finalement, vivre sa vie en conscience, c’est cela : c’est avoir un regard honnête sur ce que nous avons créé, ce que nous souhaitons continuer à nourrir et ce que nous souhaitons transformer. Et poser des actions concrètes en conséquence (admettre aussi qu’il y a des choses que nous ne sommes pas – encore – prêtes à transformer, et que c’est ok).

Autant les huiles essentielles, avec leur énergie ancrée dans la matière et leurs effets sur l’ensemble de l’être, que les Annales Akashiques, qui nous donnent un accès direct à notre identité sacrée, à l’histoire de notre âme et à notre potentiel illimité, nous offrent ainsi la possibilité de vivre toujours plus consciemment et de rayonner librement. 

Et ça, c’est le plus beau cadeau que vous puissiez faire au Monde. Parce qu’il a besoin de votre Lumière.

Si vous souhaitez vous familiariser avec des deux outils puissants – l’aromathérapie holistique et les Annales Akashiques, je vous invite maintenant à :
1. télécharger mon nouvel ebook gratuit, Plongée au coeur de l’aromathérapie holistique
2. découvrir comment vous pouvez apprendre à consulter vos propres Annales Akashiques.

À votre Lumière,
Mélanie

Licence Creative Commons
Ce texte de Mélanie Sylla est protégé par le droit d’auteur. Si vous souhaitez le partager, merci d’en respecter l’intégralité, de citer la source et d’ajouter un lien vers la présente page, qui contient l’original.
Partagez
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *