Il y a quelques semaines, mon fils, qui a presque 3 ans, était en train de regarder des images quand il a trouvé une photo de lui. Tout excité, il m’a appelée : « Maman, Maman, regarde, c’est moi ! C’est moi ! ». Il a longuement regardé la photo et, tout en la caressant doucement, il a dit : « Je t’aime, Moi. » Puis il a éclaté de rire et il est passé à autre chose…

J’étais bien sûr très émue d’assister à cette scène. Émue, mais aussi impressionnée par sa sagesse. Combien d’adultes sont encore capables de se faire une telle déclaration d’amour, avec autant de spontanéité ?

Cette scène m’est revenue à l’esprit il y a quelques jours alors que je regardais une vidéo (en anglais) de Robert Holden parlant d’exercices à faire devant son miroir. Dans cette série de vidéos, inspirée par le travail de Louise Hay, il propose plusieurs exercices, dont celui de « dire oui à cette journée » chaque matin, et celui de dire à notre reflet combien nous nous aimons.

Ce dernier est un classique, que je pratique plus ou moins selon les périodes (et que je vous invite à essayer si vous ne l’avez jamais fait, vous verrez, c’est puissant !), mais je suis encore bien loin de la joie et de l’authenticité que j’ai vues dans les yeux de mon fils alors qu’il se disait « Je t’aime, Moi » !

Les enfants sont de merveilleux enseignants, et cette belle leçon m’a tellement inspirée (au point que le dernier parfum énergétique que j’ai  créé pour moi-même s’appelle « Je t’aime, Moi »), que j’ai eu envie de la partager avec vous.

Maintenant dites-moi… Vous dites-vous souvent que vous vous aimez ? Comment vous sentez-vous lorsque vous regardez des photos de vous, ou que vous vous voyez dans le miroir ? Les commentaires sont ouverts ci-dessous…

Amour et Lumière,
Mélanie

Licence Creative Commons
Ce texte de Mélanie Sylla est protégé par le droit d’auteur. Si vous souhaitez le partager, merci d’en respecter l’intégralité, de citer la source et d’ajouter un lien vers la présente page, qui contient l’original.
Partagez
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *